Skip to content Skip to footer

Métavers : une vraie révolution pédagogique. Retour d’expérience de nos collaborateurs

ACTUALITÉS   TRIBUNES   CONSEILS

Métavers : une vraie révolution pédagogique. Retour d’expérience de nos collaborateurs

Les salariés de Kwark Éducation nous livrent leur retour d’expérience à la suite de leur première immersion dans le MetaKwark, le premier métavers éducatif français. Dans une société ultra connectée où les usages du digital s’accroissent toujours davantage, il y a un réel enjeu à ce que la pédagogie en distanciel ait la même force que ce qui se pratique en présentiel. L’aspect humain peut parfois manquer à l’appel. Il est essentiel de réussir à enrichir les interactions sociales de la formation à distance pour optimiser l’expérience de nos apprenants, favoriser leur montée en compétence par les échanges mais aussi intensifier leur motivation tout au long de leur formation.

Métavers : une révolution pédagogique en marche
Métavers : une révolution pédagogique en marche

Transformer la formation à distance par la présence virtuelle

La crise sanitaire nous a rendus extrêmement dépendants des outils digitaux. Les entreprises et les organismes de formation ont dû s’adapter très rapidement à ces contraintes par la mise en place de modalités en ligne pour permettre à leurs apprenants et leurs salariés de poursuivre leur formation. « Même si ces outils se sont avérés salvateurs, ils ont pu générer une certaine lassitude de la part des apprenants, principalement du fait d’un manque de moments d’échanges informels, et d’une absence d’effet promotion.

C’est en cela que le métavers apporte une vraie plus-value : en offrant de nouveaux usages à la pédagogie distancielle. » témoigne Sophie Torre, Directrice du développement chez Kwark Education. Par exemple, grâce aux avatars que l’on peut personnaliser à son image, chacun retrouve son incarnation dans le monde virtuel. La communication est plus naturelle et les interactions plus spontanées puisqu’elles se spatialisent. En tournant la tête je vois qui est autour de moi, et ces personnes savent que je les regarde. 

« Il y a une fluidité dans les échanges. C’est agréable de voir que lorsque nous nous approchons de quelqu’un, nous avons la possibilité de lui parler de façon naturelle » ajoute Bénédicte Ronayette, Directrice des opérations. Notre chef de projet de digital learning Florian Larbalestier renchérit  » Il y a la possibilité de discuter par chat, d’avoir une conversation privée, beaucoup de choses qui favorisent vraiment les échanges entre les différents utilisateurs. Le MetaKwark nous propose quelque chose de beaucoup plus immersif que les outils digitaux plus traditionnels ».

Le métavers doit également permettre d’ouvrir les frontières 

Mais comment recréer cette impression de travailler collectivement au même endroit malgré l’éloignement géographique ? Le métavers offre au monde de l’éducation une nouvelle approche de la pédagogie à distance. Il permet aux différentes parties prenantes de poursuivre leurs échanges à n’importe quel moment et au même endroit. « MetaKwark, le premier métavers éducatif français, est l’un des éléments de réponse à cette question. Nous savons qu’en matière de pédagogie, il est fondamental de créer l’émotion, de permettre de poursuivre les échanges informels entre participants, de favoriser les rencontres entre pairs ou avec des experts, mais également de se donner la possibilité de continuer à discuter de ce qui a été abordé pendant la formation. C’est en ce sens que notre métavers a été pensé. » poursuit Sophie Torre. 

Effacer les frontières entre apprenants et formateurs est surtout un enjeu humain. Nos outils digitaux se doivent de réunir toutes les populations situées à l’étranger, ou dans différentes villes d’un même pays autour d’un espace convivial en recréant l’impression d’être tous ensemble. « Nous pouvons discuter avec des gens comme dans la réalité, j’ai trouvé que c’était particulièrement appréciable et innovant. Le MetaKwark nous permet de casser les barrières que l’on retrouvait dans les outils digitaux traditionnels, et créer une vraie interaction, un vrai sens de communauté malgré l’éloignement géographique », nous explique Cécile Crépel, Responsable et coordinatrice pédagogique.

MetaKwark propose un environnement très différent et accueillant pensé et conçu de manière à assurer une vraie hybridation pédagogique, en permettant aux apprenants en présentiel et à distance d’être pleinement acteurs de leur formation. Manal Rachdi, un architecte reconnu pour ses constructions innovantes et respectueuse de la nature, a conçu un environnement crédible et proche du réel, qui renforce le sentiment de présence, facilite les échanges même après la formation, et la sérendipité, comme sur un campus physique. 

Un univers réaliste pour rééquilibrer la dynamique pédagogique

Le photoréalisme de nos avatars, collaborer dans un environnement et une ambiance qui ressemble à celle d’un campus ont pour effet de recréer le sentiment de présence qui manque dans les outils numériques plus traditionnels. Tous ces éléments génèrent un fort sentiment d’identification qui ne peut être que bénéfique pour les apprenants comme pour leurs formateurs. « Le métavers offre l’avantage de ne pas clôturer abruptement une réunion de travail : en visioconférence par exemple, une fois la réunion terminée, nous avons tendance à passer directement à autre chose et c’est bien dommage !

MetaKwark est personnalisable à l’image de l’école ou de l’entreprise qui nous fait confiance, ce dans l’optique de leur permettre de renvoyer une image en adéquation avec la marque. Le métavers est une façon unique de valoriser sa marque employeur. » poursuit la directrice du développement de Kwark Education. 

Bien sûr, le métavers ne remplacera pas la formation en présentiel. Il apporte en revanche un service différent : il n’est pas question de supprimer tous les rapprochements physiques, qui sont essentiels en formation. Nous vivons dans une époque où les avancées techniques ne font que progresser. Le métavers doit ajouter une carte supplémentaire aux modalités éducatives existantes, qui sont pour certaines très descendantes en fournissant une continuité de service aux formateurs et à leurs apprenants.

Le métavers influe une nouvelle dynamique et redonne de la maturité à ces outils de formation à distance pour les rendre plus efficaces.  » Il y avait un vrai enjeu à ce que la formation dans le MetaKwark ait la même force que ce qui se pratique en présentiel. La richesse humaine est bien présente ». nous confie Guillaume de Lacoste de Lareymondie, Directeur Marketing. Enfin, il permet aux formateurs de se questionner sur leur manière d’animer leurs parcours pédagogiques à distance. Comme toute innovation le métavers bouscule les pratiques déjà existantes. En incitant les différentes parties prenantes à se poser les vraies bonnes questions pour améliorer leur manière de transmettre leurs connaissances et accroître significativement la montée en compétence des apprenants. 

Consultez l’interview complète

Plus d’informations sur Kwark Education

Besoins d’informations?

Nous vous répondons